erice_9 visiter ERICE - KiteLABvisiter erice, erice visite, tourisme erice, erice

 

Le village medieval d'ERICE

 

Erice, connue autrefois sous le nom d'Eryks, est une ville médievale située au sommet de la montagne du même nom. D'une hauteur de 750 mètres d'altitude, il y a une vue incroyable sur la mer, les îles Egades et la ville de Trapani

Erice a été fondée par les Elyms au 5ème siècle avant notre ère. Selon la mythologie grecque, le dirigeant d'Elyms était Eryks, fils de Poséidon et d'Aphrodite.

A cette époque, Erice était la capitale de la région et la ville la plus riche de l’ouest de l’île. À l'intérieur des murs fortifiés se trouvaient des temples, des châteaux, des parcs et la noblesse locale habitait dans des maisons impressionnantes.
Trapani, située au pied de la montagne, n’était qu’un village de pêcheurs et fournissait de la nourriture et des biens aux résidents d’Erice.

La ville connut de nombreux sièges, elle fut également l'objet de la lutte des Carthaginois avec les Romains (elle fut démolie lors de la première guerre punique au 3ème siècle avant notre ère). On peut encore trouver des fragments de fortifications datant du 6ème siècle avant JC.

Deux châteaux rappelant les légendes médiévales sont inscrits dans le paysage. Au sommet de la falaise se trouve Castello dello Balio - Château de Vénus (12-13ème siècle), à l'intérieur duquel ont été retrouvées les ruines du temple de Vénus Ericini. Selon une légende ancienne, les animaux à sacrifier seraient arrivés sur l'autel par leurs propres moyens…
Le deuxième château - le château de Pepoli est situé sur les ruines de l'ancienne acropole avec le jardin à visiter de Giardino del Balio, qui entoure le château.

Si vous aimez les musées, le musée Cordici contient des objets anciens liés à l'histoire d'Erice. Avec entre autres, la tête en marbre d'Aphrodite des 5-6ème siècles avant J.-C., une collection de monnaies anciennes ou une collection de toiles du 17e au 19e siècles.

 

Erice va vous surprendre avec un microclimat inhabituel. Alors que les villes voisines fondent sous la chaleur, Erice est souvent brumeuse et l’air peut être frais. On y est parfoit obligé d’enfiler un pull, ce qui est inutile partout ailleurs en Sicile.

 

Erice n'est pas une station balnéaire, il n'y a pas de boulevards, d'hôtels de luxe ou de boutiques chères. Peu importe le nombre de touristes, la ville semble être intime. Vous pouvez découvrir à l'infini des ruelles et des coins cachés couverts de plantes odorantes parmi les maisons bien construites.

Nous vous recommandons de visiter la ville pendant la journée et aussi la nuit. En plein jour, nous pouvons admirer les détails des bâtiments et le panorama des villes proches, la vue sur la mer et les îles Egades. La nuit, la ville est pleine de vie, elle est magnifiquement mise en valeur et invite à se promener dans des rues étroites et escarpées aux rues pavées caractéristiques. Le mieux est donc d'arriver avant le coucher du soleil et de partir après.

Nous vous recommandons également de passer voir au moins une des merveilleuses pasticerias (magasin de bonbons) et d'essayer les délicieux biscuits Genovesi, considérés comme les meilleurs du coin.

 

Erice est accessible en voiture ou par le télécabine Funivia di Erice, en partant de Trapani (9 euros par personne et par trajet).

 

Distance du spot de kite: 40 km
Durée du trajet: 50 min.

 

 

Retour au guide